Dolce & Gabbana lance sa collection hijabs et abbayas

Dolce & Gabbana lance sa collection hijabs et abbayas

Accueil » A la une » Dolce & Gabbana lance sa collection hijabs et abbayas

Pendant que certains désirent remplacer les hijabs par des bonnets phrygiens (1), la marque de luxe italienne lance sa première collection de hijabs et abayas(1 La secrétaire nationale chargée de l’Intégration, Mme Nadia Hammour déclarait récemment son souhait de voir  « remplacer le voile par un bonnet phrygien ».)

Tandis que la France relance pour une énième fois le débat concernant les femmes voilées, la légendaire maison italienne Dolce et Gabbana a lancé sa toute première collection hijabs & abayas.

Cette collection dévoilée en exclusivité sur le site Style.com/Arabia se compose d’un subtil croisement entre la richesse de la culture arabe et le raffinement à l’italienne,en mêlant chic et élégance. Quelques motifs discrets, les tons de noir et de beige sablonneux mis à l’honneur, sans oublier des matières précieuses à la maison Dolce & Gabbana : Broderie, fleur, soie, dentelle et tulle.

« Je suis vraiment fasciné par le Moyen-Orient » déclarait Stefano Gabbana lors d’une interview  réalisée en juillet dernier, par le journal émirati The National, avant d’ajouter  « nous venons de terminer une collection prêt-à-porter d’abayas et de shaylas (un long hijab). Les pièces ont des lacets, des broderies et quelques imprimés, mais pas trop. Elles seront disponibles dans les Émirats arabes unis en octobre »

Trêve de blablatage, voyez par vous-mêmes quelques un des modèles de la fameuse collection.

(Pour voir l’ensemble de la collection rendez-vous sur le site arabia/style)

UNE COLLECTION QUI SUIT LA TENDANCE…

Alors que l’an dernier à Dubaï, Chanel draguait timidement ce marché en faisant défiler ses mannequins avec des babouches dignes des mille et une nuits à l’occasion de sa collection croisière ; La maison Dolce & Gabanna est la première marque de luxe à  proposer une ligne de vêtement «adéquate » porté par des mannequins en hijab.

Si ces attentions sont encore extrêmement rares dans l’industrie de la mode luxueuse elles le sont un peu moins pour les gammes plus accessibles :

h&mLa créatrice Monique Lhuillier concevait récemment une ligne de caftans exclusivement pour Moda Operandi, L’été dernier, Uniqlo s’alliait à la célèbre bloggeuse anglaise Hana Tajima pour créer une gamme de hijabs, quand que la chaîne suédoise H&M présentait son mannequin, une femme voilée avec des vêtements amples  pour sa nouvelle collection « denim »…  Ce ne sont que là que quelques exemples non exhaustifs…

Comme nous l’avons évoqué précédemment de nombreuses marques s’intéressent au  «marché musulman», le but est bien évidemment de renforcer leur présence au Moyen-Orient,  et de séduire l’ensemble des consommateurs musulmans à l’échelle mondiale.

Les musulmans représentent 23 % de la population mondiale et leurs revendications vestimentaires sont trop souvent délaissées par les grandes maisons de couture et de prêt-à-porter européen, regrettait Stefano Gabbana et Domenico Dolce. 

Avec cette nouvelle collection, la marque italienne s’attaque à un marché longtemps délaissé par les renoms de la mode luxueuse, et prouve tant bien que mal que les vêtements traditionnels de la femme musulmane peuvent avoir une part importante dans ce secteur.

CETTE COLLECTION, RISQUE OU PROGRES POUR LES MUSULMANES ?

S’il est facile d’apprécier l’avantage de cette opération, qui permet de constater que le hijab et donc les musulmanes qui le portent font et doivent faire partie intégrante du paysage européen, il convient de déceler les incommodités qui se dissimulent derrière cette stratégie marketing.

Comme d’ habitude on aime le portefeuille des musulmans, qui représentent un marché assez conséquent, en apprécie d’autant plus celui des musulmans du moyen orient qui représente une clientèle  fortunée. On aime la burqa des saoudiennes qui dépensent des milliers d’euros sur les champs Elysées, beaucoup moins le hijab des françaises…

Parce que l’islam est contraire à ces sociétés de consommation, parce que dépensez plus ne nous libère pas plus… Voilà quelques-unes des raisons qui font (à mon sens) que cette réussite n’en est pas une. Et vous qu’en pensez-vous ?

Assalam Ahlikoum mes frères et sœurs.

Partager c'est nous aider à nous développer...Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Digg this

Commentaires

comments

Auteur : Pysha
Tags

Articles similaires

Commentaires (1)

  1. ubuntu vps dit :

    C’est un constat sans appel qui a mene Stefano Dolce et Domenico Gabbana a lancer leur toute premiere ligne de hijabs, les foulards qui laissent apparaitre le visage, et d’abayas, les longues robes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

}